Französisch Niederländisch Englisch Deutsch Spanisch

Menü

Sylvia Varagne

Attachée auprès de la Présidence chargée des relations publiques du Palais de Tokyo

Créatrice du festival L'Appel du Large

Atypique. Tel est le mot choisi par Sylvia Varagne pour caractériser son parcours : "J’ai eu plusieurs vies dans une vie". Lors de ses études, elle entre à l’école de journalisme CFJ à Paris, dans l’espoir de devenir journaliste reporter d’images, puis travaille un temps en tant que caméraman indépendante. En parallèle, elle réalise des courts-métrages et écrit des scénarios. Recrutée au Palais de Tokyo en 2011, elle souhaite tout d’abord continuer à s’exercer derrière la caméra. Mais deux événements vont faire naître en elle une véritable passion pour l’art contemporain.

De visite à la Cité Internationale des Arts à Montmartre, elle rencontre l'artiste contemporain Laurent Derobert. A ses côtés, elle assiste à des soirées performances, des événements narratifs qui racontent des histoires à travers différentes œuvres. Elle y rencontre de nombreux artistes étrangers, qui lui donnent envie de creuser ses racines dominicaines. Sylvia s’intéresse aux rites ancestraux et au vaudou qu’elle met en lumière à travers des expositions collectives sur la vidéo. Puis, en 2018, c’est en tant que Directrice Artistique du festival Marée Basse à Trouville-sur-Mer, un projet de Kirill Ukolov, qu’elle prend la mesure du potentiel de la plage comme espace de création et d’expression pour les artistes contemporains, une place publique ouverte à tous. Dans l’espoir d’organiser un festival qui leur est dédié, elle s’intéresse à la plage de Deauville et son front de mer, sublimé par Charles Adda. "Je souhaitais mettre en avant ces espaces qui méritent une visibilité méritée, notamment les bains pompéiens. Trop souvent, les gens passent devant sans même regarder".

De son coup de cœur pour Deauville naît L’Appel du Large. Un festival multidisciplinaire axé sur l’art pour tous, où chaque passant, qu’il soit sensible à l’art contemporain ou non, puisse approcher au plus près les œuvres et les artistes à travers une programmation sensitive. "Je connais la sensation que l’on peut ressentir lorsqu’on découvre un nouvel art pour la première fois, c’est ce que je souhaite provoquer chez le grand public".

Pour cette première édition, ce sont vingt-huit artistes, pour la plupart issus de l’art du graffiti, qui viennent investir la plage, les cabines, les bains pompéiens et les Franciscaines. A travers un parcours narratif, le public évolue au fil des œuvres, débutant dans un monde sans horizon pour terminer dans un monde optimiste. L’horizon, c’est le thème choisit pour cette année. Ce mot est un monde infini de définitions : à l’origine, il signifiait "tracer une limite" en grec. Mais dès le XVIIe siècle, lorsque l’homme découvre le monde, son sens change et définit l’ouverture, la perspective, l’avenir : "L’idée de l’horizon m’est arrivée très naturellement. C’est une résonnance avec l’actualité ; en cette période, on a l’impression de vivre sans horizon".

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Das L'Appel du Large Festival findet vom 2. bis 4. Juli 2021 statt. Plus d'informations, c'est ici.